En ayant recours à un prêt, il est prudent de prendre une assurance emprunteur pour vous couvrer. Cette assurance vous sera très utile en cas de décès ou d’impotence, elle pourra aussi garder votre famille et vos biens en toute sécurité. Et pour que votre assureur accepte de payer le capital de votre prêt, vous devez débourser de votre crédit les frais d’assurance qui s’accroissent de plus en plus. Mais quitte à payer cher, il faut tout de même voir toutes les possibilités pour minorer ces frais d’assurance.

Opter pour un assureur moins coûteux

En général, les banques qui accordent les prêts ont déjà des assureurs qui collaborent avec eux. Mais depuis peu de temps, d’après la délégation d’assurance, l’emprunteur a le droit de choisir son propre assureur et n’est pas obligé d’accepter celui proposé par sa banque. Vous pouvez donc consulter d’autres assureurs et comparer leur taux pour voir ce qui vous convienne le mieux. En faisant cela, vous aurez gagné une petite marge de différence qui est très importante dans la somme totale de votre crédit. Mais avant de décider quel assureur prendre, il est aussi indispensable de se référer à la calculette prêt immobilier. Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur le déroulement de votre mensualité de prêt. Vous aurez ainsi un rapport dans lequel vous pourrez comparer facilement le taux de l’assurance et la valeur totale du crédit de tous les assureurs que vous mettez au choix.

Négocier avec la banque

Vous pouvez aussi négocier avec votre banque afin de réduire le taux d’assurance. Cette négociation peut jouer en votre faveur si les garanties que vous proposez conviennent à celle-ci. Cela dépend aussi totalement de votre profil, votre mode de vie, votre état de santé, votre travail, ainsi que vos antécédents médicaux. Tous ces facteurs peuvent vous aider et aussi aider votre banque à être indulgent concernant le taux de l’assurance. Et d’après l’amendement Bourquin, l’emprunteur a le droit de rompre un contrat avec son assureur et de le remplacer par un autre, et cela, une année après la validation du crédit auprès de la banque. Vous pourriez donc chercher tout au long du contrat, quel assureur vous convient le mieux afin de réduire au maximum le taux de votre assurance.

Si vous comparez plusieurs assureurs, vous pourrez voir le plus bénéfique, mais trouver un bon assureur dépendra totalement de vous. Un des facteurs à prendre en compte aussi c’est votre âge. Il est donc conseillé de prendre un prêt immobilier tant que vous êtes encore bien apte à travailler et encore pleine d’énergie. La banque et l’assurance étudient tous ces facteurs avant de signer un contrat avec l’emprunteur, car cela repose totalement sur ce dernier. Les frais d’assurance peuvent aussi varier selon le cas de l’emprunteur, mais actuellement, le taux se situe entre 25 % à 30 % du coût total du prêt. Il est donc nécessaire de prendre en compte tous les éléments afin d’éviter une perte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *