Si les mobiliers urbains permettent d’habiller élégamment chaque espace de la ville, ils nécessitent plusieurs entretiens. Pour assurer leur longévité, les municipalités ont le choix entre faire appel à un professionnel ou engager un agent d’entretien. Si la seconde option semble être plus abordable, le service d’un professionnel est souvent plus appréciable. Dans cet article, on se penche plus en détails sur l’entretien des mobiliers urbains.

 Entretien de mobilier urbain : le nettoyage

L’entretien de mobilier urbain par un professionnel comme https://www.buton-design.com consiste surtout à nettoyer les différents équipements qui ornent les espaces publics. Cela concerne surtout les bancs et les tables de pique-nique qui se trouvent dans les parcs ou les jardins publics. Les sièges qui se trouvent à proximité des plages sont également à nettoyer régulièrement. Pour ce faire, on utilise des matériels spéciaux qui peuvent varier en fonction du matériau du mobilier.

Le nettoyage des mobiliers urbains standards se fait généralement à l’aide d’un tuyau à haute pression qui va retirer toutes les saletés sur les bancs et les tables par exemple. Cet outil peut également être utilisé pour le nettoyage des barrières de villes et des bornes de voirie. Pour les matériaux un peu plus sensible comme le bois encore l’aluminium, le nettoyage à haute pression peut ne pas suffire. En effet, comme ces matériaux sont plus sensibles aux agressions extérieures, ils nécessitent un entretien plus poussé notamment l’application d’une couche de protection contre les rayons UV du soleil ou encore la neige.

Dans certains cas, il est possible que les mobiliers urbains soient recouverts de tags, de chewing-gum ou encore d’autocollants. Pour ces cas, le professionnel peut offrir des prestations complémentaires qui vont inclure le grattage de ces tags et de toutes les saletés qui peuvent couvrir les mobiliers. Pour ce faire, on va utiliser principalement des racloirs de nettoyage ainsi que des produits nettoyants anti-graffitis. Comme ce nettoyage va abîmer en grande partie le revêtement du mobilier, le professionnel va également l e repeindre pour le remettre à son état initial.

Entretien de mobilier urbain : le contrôle visuel

L’entretien de mobilier urbain ne se limite pas au nettoyage de ce dernier. En effet, le professionnel qui va exécuter ce travail va devoir procéder au contrôle visuel de l’état général du mobilier. Pour cela, il va tester l’état de chaque mobilier notamment sa fixation et sa tenue au sol. Par la suite, il va également identifier la détérioration ou la modification potentielle du mobilier. Pour chaque anomalie constatée au cours de ces contrôles, une photographie est envoyée dans le PV de réception.

Si la prestation de certains professionnels se limite à la constatation des dégâts, d’autres proposent la réparation et la remise en état de tous les mobiliers urbains. Ils peuvent proposer notamment la réparation d’une fissure dans un béton de bornes de voirie ou encore le support d’un banc cassé. Leur champ d’action peut être très large et varie surtout en fonction du contrat signé entre les deux parties.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *