La charpente garantit la protection et le support de la toiture. Si elle est vétuste et ne bénéficie pas d’un entretien régulier, la sécurité et la structure d’une habitation sont remises en cause. Il en est de même pour la toiture ? Cet article décrit tout ce qu’il faut retenir sur la rénovation de la toiture et de la charpente.

Les raisons d’entretenir et rénover la toiture et la charpente

La rénovation et l’entretien d’une charpente et d’une toiture sont indispensables. En plus d’embellir le bien immobilier, cette étape favorise la longévité et la résistance des matériaux. De plus, la toiture et la charpente non entretenues ou en mauvais étant mettront certainement en danger la vie des occupants en cas d’effondrement. En outre, de nombreuses raisons peuvent fragiliser la toiture, la charpente et la poutre. Il y a, entre autres, les intempéries telles que les orages, les pluies ou encore les grêles. Les infiltrations d’eau entre les tuiles favorisent également l’apparition des champignons. Ces derniers vont attaquer et ramollir la toiture et la charpente. En plus de cela, différents insectes xylophages creusent des galeries dans le bois et la structure sera ainsi affaiblie. Si la charpente fragilisée n’est pas bien entretenue, elle risque certainement de se rompre. Il en est de même pour les charpentes, les toitures et les poutres en métal. Si ces dernières subissent la rouille, il vaut mieux les recouvrir d’une peinture antirouille.

Les travaux de rénovation possibles

En fonction des dégradations constatées, l’entrepreneur rénovation engagée indique les travaux nécessaires à réaliser sur la charpente en bois de la maison. Par exemple, si la charpente et la toiture en bois paraissent humides, il est judicieux d’effectuer un traitement hydrofuge. Ce dernier les protègera de l’humidité. Appliquer une couche de vernis et de lasure s’avère efficace pour assurer la longévité de la toiture et de la charpente en bois. De plus, des traitements insecticides et fongicides sont recommandés pour lutter contre les insectes nuisibles et les champignons. Pour les charpentes et les toitures en métal, un produit spécial antirouille sera appliqué. On peut utiliser, entre autres, des peintures glycérol, alkyde ou encore acrylique. Il convient de noter que tous les traitements ont généralement une durée de vie d’environ 10 ans. Au-delà de ce laps de temps maximal, il est conseillé d’inspecter les charpentes.

Focus sur la réglementation d’une toiture

Comme tous travaux de construction ou de rénovation de l’habitat, la toiture est soumise à des règles d’urbanisme et architecturales. Ses caractéristiques, sa forme et son esthétique doivent respecter des normes et des articles de loi fixés dans les D. T. U (Documents Techniques Unifiés). En plus de cela, la toiture doit se conformer aux règles de constructions locales. À noter que les DTU toitures assurent une excellente réalisation des travaux de rénovation ou de construction du toit. Ils s’imposent aux différentes entreprises de BPT ainsi qu’aux particuliers souhaitant effectuer eux-mêmes leurs travaux. Il s’agit d’une condition fondamentale pour qu’un éventuel sinistre soit pris en charge par les assureurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *