Que ce soit en construction ou en rénovation, le revêtement de sols constitue une étape majeure des travaux qu’il ne faut pas prendre à la légère. Le choix des matériaux est vraiment délicat, sans oublier les techniques de pose, notamment s’il s’agit d’un carrelage en céramique. Avant de solliciter l’intervention d’un professionnel, voici quelques informations utiles qui peuvent aider à comprendre ce type d’installation.

Le carrelage au sol en céramique, un revêtement solide et élégant

Un des revêtements de sol le plus utilisé aussi bien en rénovation qu’en construction, le carrelage en céramique présente plusieurs atouts pour être posé dans toutes les pièces de la maison. À la fois résistant et facile à entretenir, ce genre de carrelage est souvent recommandé par les professionnels de Renovapro. Le carrelage en céramique offre en effet plusieurs avantages, si on ne parle que de sa solidité qui lui permet de résister à l’usure. Ce revêtement peut être aussi détrempé sans être abîmé. Il ne nécessite aucun traitement.

Quelle que soit la pièce à équiper d’un revêtement de sol, le carrelage en céramique constitue toujours une excellente option parce qu’il est facile à poser et ne nécessite aucun entretien spécifique. Le carrelage en céramique convient à tout type d’installation, au sol pour la salle de bain ou cuisine. Il résiste parfaitement à l’humidité et procure une certaine élégance quant à l’ensemble de la décoration grâce à ses aspects esthétiques très variés. Il est à noter que la gamme de carrelage en céramique se compose des produits suivants :

  • Grès émaillés ;
  • Faïence ;
  • Grès cérame pleine masse ;
  • Terre cuite ;
  • Tomettes ;
  • Émaux (pour la mosaïque).

Le carrelage en céramique, un choix idéal pour revêtir le sol

Le design d’un carrelage en céramique n’est une partie des nombreuses raisons de le choisir pour revêtir les sols et les murs, à l’intérieur comme à l’extérieur. Ce type de carrelage offre en effet plusieurs avantages vis-à-vis des autres matériaux de sa catégorie. En matière de performances techniques, de sécurité, de facilité d’entretien et de respect de l’environnement, le carrelage en céramique s’émerge du lot.

Pour mieux comprendre ses véritables potentiels, voici quelques points essentiels à retenir concernant ce matériau. Tout d’abord, le carrelage en céramique résiste parfaitement à l’eau, l’humidité ainsi qu’à la vapeur. Sur ce, il peut être posé dans une pièce humide comme la salle de bain, la cuisine, le spa ou encore la piscine. Ensuite, ce type de carrelage ne craint pas la chaleur. La céramique est spécialement conçue pour résister aux flammes directes. Elle ne se brûle pas, et en cas d’incendie, cette matière n’émet aucune substance nocive ni pour l’homme ni pour l’environnement.

Les différents types de carrelage en céramique

La céramique est un terme utilisé pour désigner les carrelages fabriqués à base d’argile humide à laquelle sont ajoutés d’autres constituants naturels comme la terre, le quartz, le sable et bien d’autres. Sur ce, on peut obtenir divers types de carrelage en céramique, dont :

  • La terre cuite : un modèle constitué d’argile ordinaire mélangée à du sable ;
  • Le grès : un autre modèle de carrelage en céramique constitué de deux grands types (grès cérame et grès

En bref, le carrelage en céramique se décline en plusieurs types. Chacune de ses caractéristiques fera qu’il peut convenir ou non à revêtir les murs ou le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *