Pour tout projet de construction, qu’il s’agisse de mettre en place une nouvelle structure ou de travailler une structure déjà existante, le terrassement est primordial et incontournable. Il s’agit de préparer le terrain pour qu’il accueille la nouvelle bâtisse en toute sécurité.

Les travaux de terrassement en quelques mots

Le terrassement est la phase préparatoire, durant laquelle, le terrain est travaillé afin qu’il puisse accueillir en toute sécurité et fiabilité une nouvelle structure. Quand on fait construire une nouvelle maison, quand on rénove ou tout simplement quand on procède à des extensions, le terrassement permet de garantir que le terrain est propice aux travaux. En d’autres termes, il s’agit de s’assurer de la stabilité du terrain. C’est pour prévenir les accidents, tels que le glissement de terrain, le tassement ou même un effondrement du sol.

Vous devez faire appel à une entreprise de terrassement, qui saura mettre en œuvre les bonnes techniques et qui dispose des bons matériaux pour ce faire. Vous pouvez voir terrassement-watremez.be pour de plus amples informations sur le sujet.

Le choix de votre entreprise de terrassement

Le professionnel est un incontournable, cela ne peut faire l’objet de débat. Mais la question est maintenant de savoir quelle entreprise choisir. Bien entendu, ce sera une entreprise de votre région, qui pourra se déplacer rapidement pour vous rejoindre. Il s’agit également de professionnel qualifié, il ne faut jamais oublier de lui demander de vous présenter sa licence professionnelle. Il peut également vous présenter les chantiers sur lesquels il a déjà travaillé. Il faut toujours privilégier les qualifications et l’expérience dans votre choix. Et enfin, il faut une entreprise honnête. Il s’agit de la transparence au niveau des tarifs. Il ne faut pas oublier de lui demander un devis détaillé, avant le lancement des travaux.

Les travaux préparatoires avant le terrassement

Avant d’entrer dans les travaux de terrassement à proprement parler, le professionnel va procéder à une inspection du terrain. Il s’agit de prendre des données par rapport à la stabilité et l’équilibre du sol. Les travaux ne pourront pas commencer dans la mesure où le terrain n’aura pas été étudié. Par exemple, il peut y avoir des canalisations enterrées dans le sol qu’il faudra démolir, ou encore des restes de l’ancienne structure qui pourraient encombrer le chantier.

Les différentes étapes du terrassement

Les travaux de terrassement se font en plusieurs étapes. La première étape est le piquetage. Il s’agit de délimiter le terrain pour faire concorder la pratique avec les plans de l’architecte. On parle également de bornage pour décrire cette première étape.

La seconde étape est déblaiement. Celle-ci consiste à remblayer à travers différents matériaux pour combler les creux et les failles au niveau du sol. À travers le remblaiement, la structure pourra être posée sur un terrain plat et parfaitement stable.

Et enfin, la dernière étape est celle du transport et d’évacuation des terres. Ce sont les excédents lorsque les travaux de terrassement prennent fin. Les professionnels se servent d’engin pour ce faire, afin de gagner du temps dans les travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *