Vous venez d’acquérir une maison ancienne à un prix très attractif. Désormais, vous êtes propriétaire et vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation pour votre nouvelle acquisition. La rénovation d’une maison ancienne passe par quelques étapes indispensables.

Étape 1 : opter pour un projet réaliste et personnalisé

Vos travaux ne doivent pas démarrer avant que vous ne connaissiez les législations en vigueur. Savoir dans quel cadre votre projet s’inscrit est primordial. Surtout, votre projet ne doit pas être pris à la légère. Une société de rénovation belge saura vous accompagner dans toutes les phases des travaux. Mettez au point un plan étape par étape pour bien comprendre l’ampleur de la tâche qui vous attend.

Chaque maison est unique et il vous incombe d’exploiter au mieux ce que vous avez entre les mains. Surtout, ne planifiez pas les travaux à la va-vite ! Prenez le temps de bien y réfléchir. Faites-vous accompagner par un expert s’il le faut. La rénovation d’une maison ancienne prend du temps et de l’argent. Un expert saura alors optimiser au mieux votre budget, en fonction de vos attentes.

Étape 2 : évaluer la bâtisse

Selon les caractéristiques de votre maison, l’ampleur des travaux peut varier. Certains travaux peuvent être superficiels, d’autres plus complexes. Pour faire une estimation correcte des travaux, il est impératif de vérifier en premier ce qu’il y a déjà : les installations électriques, la plomberie, le chauffage, etc. Pour vous aider, voici une liste des points essentiels à surveiller avant l’entame des travaux :

  • Comment sont la maçonnerie et les fondations de votre maison ?
  • La charpente tient-elle encore le coup ou faut-il la rénover ?
  • Vérifier l’état de la toiture (tuiles détachées, ardoises cassées…),
  • La maison montre-t-elle des traces d’humidités ?
  • Comment se comporte tout le système d’isolation ?

Pour avoir une réponse à ces questions, un diagnostic approfondi de la part d’un expert est utile. C’est seulement après que vous allez pouvoir budgétiser les travaux.

Étape 3 : évaluer l’ensemble des travaux

À la suite de ce diagnostic, vous êtes enfin en mesure d’évaluer les travaux qui vous attendent. Remise aux normes des installations électriques, ravalement de façade, rénovation intérieure ou autre, le tout commence à s’articuler petit à petit.

N’hésitez pas à faire une check-list pour chaque pièce de la maison, avec tout ce qu’il y a à réaliser pour chaque pièce. Si vous voulez rajouter une véranda ou aménager les combles, attention à la législation. Vous aurez surement besoin d’un permis d’urbanisme.

Ce permis est nécessaire dès lors que vous commencez à modifier le style, la forme et la structure interne de votre habitation. La législation urbanistique est un domaine de compétences régionales. Consultez donc les codes et règlements de votre région.

Étape 4 : établir un budget clair en fonction des priorités

Beaucoup de professionnels vous le diront, le cout d’une rénovation de maison ancienne oscille entre 1500€ et 2500€ le mètre carré. Mais attention, c’est à titre indicatif, car plusieurs facteurs peuvent influencer le prix des travaux.

Tout dépendra de la nature des travaux à faire et des matériaux que vous souhaitez utiliser, de la durée des travaux, etc. Pour plus de confort dans votre maison, il est recommandé de prioriser les travaux liés à l’assainissement, aux systèmes d’isolation et à la mise aux normes des installations électriques.

Étape 5 : la réalisation effective des travaux

Si vous souhaitez entreprendre vous-même les travaux, il est nécessaire que vous ayez les connaissances nécessaires pour les accomplir. Effectivement, la rénovation d’une maison ancienne implique la participation de nombreux corps de métier. Si vous parvenez à mener à bien l’ouvrage, votre sentiment de fierté d’avoir accompli une tâche gigantesque n’en sera que plus grande.

Mais dans la plupart des cas, n’hésitez pas à confier la réalisation des travaux de rénovation à des professionnels. Eux suivront scrupuleusement votre plan de rénovation. Mettez une attention particulière à l’organisation et à la planification des tâches pour ne pas que les équipes se gênent sur le chantier. Vous pouvez demander à un architecte de les organiser pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *