Lors de la construction d’une habitation, la plomberie figure parmi le « second œuvre » qui est un élément nécessaire assurant le confort de la famille. Avec quelques connaissances et divers outils adaptés, il est possible de mettre en place soi-même les appareils sanitaires. Il est juste indispensable de suivre quelques étapes :

Repérer l’emplacement de l’appareil sanitaire

Quel que soit le type d’appareil sanitaire à mettre en place, il est à noter qu’en plomberie, les principes de pose sont tous les mêmes. Avant d’effectuer le travail, il est fortement conseillé de dessiner un plan de la pièce tout en marquant les emplacements des arrivées et des évacuations d’eau. Ensuite, définir la position des sanitaires en les figeant sur l’emplacement prévu. Après cela, il est recommandé de tracer sur le mur et au sol les repères de fixation et marquer l’emplacement des colliers de fixation. Par la suite, on peut percer le mur et cheviller puis procéder à la mise en place de l’appareil. En outre, pour faciliter le travail, il faut s’aider d’un niveau à bulle dans toutes les tâches. 

appareils sanitairesPlacer les arrivées d’eau

La seconde étape consiste à mettre en œuvre l’emplacement des arrivées d’eau. Pour ce faire, il faut placer un robinet d’arrêt au départ de l’installation ou en amont de l’appareil sanitaire. Ensuite, établir toutes les canalisations pour voir précisément la position des pièces de raccord. Une fois faite, il est possible d’assembler une fois pour toutes les canalisations d’alimentation en eau chaude ou en eau froide. Elles peuvent être insérées et fixées dans les colliers. Par ailleurs, si le propriétaire de la maison veut gagner du temps, il peut recourir au service d’un professionnel comme le TCS Chauffage.

Poser et raccorder l’équipement sanitaire

Après la mise en place des arrivées d’eau, on peut passer à la pose de l’appareil sanitaire. Ce dernier doit être équipé de tous ses accessoires. Pour effectuer la tâche et l’ajustement des diverses pièces, on peut suivre la notice du fabricant. Il faut fixer solidement l’appareil contre le mur avec des écrous ou des joints en Nylon. Ensuite, on peut l’équiper de sa robinetterie tout en reliant celle-ci avec des flexibles aux canalisations d’eau chaude ou d’eau froide. Après cela, il est indispensable de raccorder les alimentations et les évacuations et le travail est fait. Il suffit de tester leur bon fonctionnement.

Conseils pour un bon entretien de l’appareil sanitaire

Un entretien régulier de la plomberie et des appareils sanitaires est indispensable pour éviter les odeurs désagréables et les problèmes de tuyauterie bouchée. Pour la robinetterie, par exemple, il est recommandé d’utiliser un kit de bandelettes tests pour déterminer le niveau de dureté de l’eau et adapter les matériaux. En effet, les dépôts de calcaires ou tartre causés par une eau très concentrée en magnésium et en calcium risquent de boucher les tuyaux ou encastrer les électroménagers.

Toutefois, le tartre peut être éliminé avec un chiffon imbibé de produit anticalcaire ou du vinaigre blanc porté à ébullition. Par ailleurs, les équipements sanitaires en fonte émaillée, en céramique ou en résine peuvent être nettoyés régulièrement à l’eau tiède ou avec du détergent. Cela assurera un bel aspect originel et les permettront de fonctionner correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *