Le travail des agents de nettoyage et d’entretien évolue avec la technique. Qui plus est, les normes d’hygiène subissent des modifications avec le temps. Il faut les suivre, surtout quand on doit nettoyer des locaux à usage de bureaux.

Une démarche basée sur le cahier des charges

Un agent d’entretien se base sur un cahier des charges pour accomplir son travail dans les règles de l’art. Ce document indique entre autres ses horaires d’intervention. Il présente en principe les équipements, outils et produits de nettoyage à utiliser. Il peut y avoir des mesures de sécurité à respecter avant, pendant ou après le nettoyage. Il précise les objets fragiles auxquels il faut faire attention. En fait, le cahier des charges d’un nettoyage bureaux à Bruxelles ne diffère pas trop d’un autre à Paris ou ailleurs.

Le suivi d’une méthodologie claire

La visite des locaux à nettoyer est indispensable. C’est au cours de cette visite que l’agent reçoit les diverses explications relatives aux travaux qui l’attendent. Le bon professionnel de la propreté sait planifier ses tâches. Un planning est d’ailleurs présent dans le cahier des charges. L’agent d’entretien suit une méthodologie claire en accomplissant sa mission. Il se conforme au plan de prévention. L’agent d’entretien n’est pas toujours libre de faire ce qu’il veut. Il travaille sous conditions. Ces conditions de nettoyage, on doit également les trouver dans le cahier des charges.

Une bonne organisation entre les différentes tâches

Les tâches d’un agent d’entretien sont nombreuses et très diversifiées. Il faut donc savoir les organiser. Il doit se demander que faire en premier lieu et qu’est-ce qui suit pour terminer la mission dans les temps. Parmi ses tâches, citons :

  • Le vidage des corbeilles à papier
  • Le dépoussiérage du local et des équipements
  • Le nettoyage de l’ensemble des matériels informatiques et bureautiques (l’écran des ordinateurs, l’imprimante, le photocopieur, etc.)
  • La désinfection des claviers, des souris d’ordinateur, des téléphones fixes, etc. Notamment les zones de contact
  • Le lavage des vitres.

Usez d’astuces pour un nettoyage rapide et efficace !

Quand vous essuyez un plan de travail, allez du plus propre vers le plus sale. Sinon, vous risquez d’entraîner les saletés de la zone sale vers la zone propre. Cela vous fera alors dépenser un peu plus d’énergie et un peu plus de temps pour le nettoyage.

L’une des règles du nettoyage les plus importantes est aussi de partir du haut en continuant vers le bas. Vous suivez ainsi la loi de la pesanteur. En général, les saletés du haut tombent vers le bas. Alors, supposons que vous commencez par le bas. Lorsque vous arriverez en haut, la partie que vous avez déjà nettoyée se salira de nouveau. C’est normal. Prenons l’exemple du plan de travail dont la façade est carrelée. Vous essuierez d’abord le plan de travail, en haut, avant d’astiquer les carreaux.

Le bon agent d’entretien sait économiser et respecte l’environnement

Il rentabilise son travail en utilisant du matériel qui consomme peu d’eau et d’énergie. La machine doit toutefois être efficace. En ce qui concerne les détergents, il privilégie les formules éco-labellisées. Celles-ci ont l’avantage de ne pas nuire à la santé des travailleurs.

Enfin, un agent de propreté consciencieux ne manquera pas de faire un autocontrôle une fois ses travaux achevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *